top of page

Doula... pourquoi ?

Dernière mise à jour : 4 mai 2020

Doula… un mot si doux qui représente bien la douceur et la bienveillance de ce métier. La doula est une femme (ou un homme) qui accompagne la femme dans son projet de parentalité. Elle peut accompagner la femme seule ou avec son entourage dès le projet de conception, pendant la grossesse jusqu'à la naissance et en postpartum. Elle apporte un accompagnement non médical en venant en appui au corps médical, gynécologue, sage-femme, infirmière, médecin…

Depuis que je suis enfant le monde de la maternité m'attire.

Adolescente je tombe en admiration devant les femmes enceintes. Je bois leurs paroles et ne perd aucunes miettes de leur aventure de grossesse, de la naissance de leur enfant et de leur naissance à elles en tant que maman. Leurs histoires me captivent, j'aime les écouter et je me rends compte que chaque histoire est différente alors que le thème est le même… vraiment inlassable.


Et puis en février 2019, je tombe à mon tour enceinte, une grossesse merveilleuse. Je ne réalise pas que moi aussi je suis en train de créer ma propre histoire de grossesse. Encore aujourd'hui j'ai du mal à réaliser que je suis passée par là et que j'ai une chance incroyable d'être maman. Avec l'arrivée de ma fille beaucoup de mes centres d'intérêt ont changé, ma vision du monde évolue, mes envies trouvent un nouveau chemin et tout devient une évidence. Je suis là pour elle, pour ma fille, je veux lui donner le meilleur, lui construire des fondations solides pour qu'elle puisse avancer sereinement dans sa vie. Je me renseigne, je tâtonne, j'apprends à m'écouter et suivre mon instinct de maman, je partage, je me passionne...


Ce sentiment si fort d'aimer ma fille inconditionnellement n'est pas arrivé dès la naissance et j'ai eu énormément de mal à l'accepter. À son arrivée alors que tout allait bien, que j'étais censée être la plus heureuse du monde, j'étais en réalité triste, perdue, angoissée, j'avais peur, je ne me sentais finalement pas prête à être maman, j'avais peur de ne pas l'aimer, je ne réalisais pas qu'elle était le bébé que j'avais porté pendant 9 mois, j'avais un sentiment de deuil en moi qui me culpabilisait tellement. Une sorte de boule au ventre qu'on se doit de garder bien cachée car la naissance d'un enfant "doit être merveilleuse" et j'étais tellement loin de cette idéologie.



Heureusement j'ai réussi à en parler à mon compagnon qui ne m'a jamais jugée et vraiment accompagnée et rassurée dans tous ces sentiments que je pouvais ressentir. J'ai ensuite réussi à en parler à une amie et ma langue s'est déliée. Après 3 mois postpartum j'ai enfin pu déposer ce poids, le regarder "en face", l'accepter, arrêter de le juger et de m'en vouloir de l'avoir porté.


J'ai eu une chance incroyable d'avoir eu l'écoute et le soutient dont j'avais besoin pour avancer en tant que maman. J'ai conscience que toutes les femmes n'ont pas cet entourage et c'est là que le rôle de la Doula prend tout son sens. J'ai envie d'être cette personne qui accompagne, soulage, porte, aide, écoute, protège les femmes, les mères qui naissent. J'ai envie d'être celle auprès de qui elles trouveront une écoute bienveillante et empathique, sans jugement. En faire mon métier, j'en rêve. Je ne sais pas encore si j'arriverai au bout du chemin, si ce métier est réellement fait pour moi, mais je suis dans une phase de recherches. J'ai envie de m'épanouir auprès de femmes et d'hommes. J'ai envie de donner du sens à ce que je fais. D'agir concrètement et d'apporter ma graine à un monde meilleur et plus bienveillant. Est-ce que le métier de doula répondra à ses attentes et objectifs ? À l'heure d'aujourd'hui je ne sais pas. J'éprouve simplement un besoin fort, une envie grandissante de travailler autrement dans ce domaine qui prend une place de plus en plus importante dans mon esprit.


Dorine

150 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page